Bien utiliser la vanne thermostatique

À condition d’être bien utilisée, une vanne thermostatique permet des économies d’énergie car, dès que la pièce se réchauffe « gratuitement » – que ce soit sous l’effet du soleil, parce que le four est en fonction, ou encore parce qu’on a de nombreux invités – la vanne réagit en se fermant. L’économie peut atteindre 20% de la facture de chauffage.

Si vos radiateurs sont équipés d’une vanne thermostatique, il y a quelques trucs à savoir pour que ce robinet automatique économise vraiment l’énergie.

A l’intérieur de ce gros robinet est caché un petit mécanisme qui se dilate ou se contracte en fonction de la température ambiante – et du coup il ouvre ou referme l’arrivée d’eau chaude dans le radiateur. Pour le réglage figurent des symboles et des chiffres qui vont généralement de 1 à 5: en tournant le robinet sur la bonne position, vous pouvez choisir une température adaptée à la pièce de votre logement (voir le tableau ci-dessous). Grâce à l’automatisme de la vanne, la température choisie va rester constante.

Quand on ouvre la fenêtre, on ferme la vanne

Lorsque la pièce se rafraîchit, par exemple en soirée, la vanne sent le froid et réagit en laissant passer davantage d’eau chaude dans le radiateur. C’est justement dans ce cas de figure qu’elle risque de ne plus servir à faire des économies! En effet, si en hiver on laisse une fenêtre ouverte sans fermer la vanne, le mécanisme réagit au froid extérieur et fait chauffer le radiateur à fond – d’où un important gaspillage d’énergie, car cette chaleur va s’échapper par la fenêtre. Voilà pourquoi il faut penser à fermer la vanne si on dort avec la fenêtre ouverte, et lorsqu’on aère longuement une pièce.

Plus d’infos sur http://www.energie-environnement.ch/conseils-de-saison/97-bien-utiliser-la-vanne-thermostatique