Construisons malgré la crise

Alors que la finance mondiale vit une crise sans précédent et que certains pays européens font face au ralentissement de leur activité économique, notre région continue de se démarquer par son dynamisme… et par son manque endémique de logements.

Enrique ORTIZPourtant, les projets ne manquent pas. Vous pourrez le constater dans le présent numéro de notre lettre d’information. Institutions publiques, entreprises générales et promoteurs privés continuent de multiplier les efforts pour répondre à la forte demande de logements en location comme en propriété par étage, une demande qui s’exprime dans toutes les classes socio-économiques.

L’accord sur le logement de décembre 2006 a fait naître beaucoup d’espoirs auprès de la population et chez les acteurs de l’immobilier, toutes tendances politiques confondues. Mission prioritaire confiée à l’Etat : la construction de logements sociaux pérennes. Cette mission s’accomplit. Vous allez découvrir le premier et superbe exemple de Logements d’utilité publique (LUP). Situé sur les hauteurs de Carouge, il vient d’être remis à 140 familles par le Conseiller d’Etat Mark Muller.

Nos services de location et de vente se révèlent particulièrement actifs. Vous verrez quelques programmes en cours et jugerez de leur valeur. Ainsi un habitat urbain de qualité proche du centre ville à Genève. Il propose vingt-trois logements en PPE. Autre exemple : un ensemble immobilier à haute performance phonique et thermique situé au Grand-Saconnex. Réservé à la location, il offre soixante beaux appartements de toutes tailles. Passons dans le canton de Vaud pour un programme de 13 appartements-villas en plein centre de Renens.

Voici pour un choix de constructions nouvelles. Mais qu’en est-il de l’entretien des anciennes ? Nous avons voulu montrer une intervention exemplaire menée récemment par notre service des copropriétés. Elle porte sur une rénovation importante en site occupé, à savoir le remplacement de la totalité des conduites sanitaires de deux immeubles résidentiels. Nous avons mis en images cette réalisation pour démystifier un type d’intervention beaucoup moins invasif que les habitants ne peuvent le craindre.

Nous espérons que vous trouverez de l’intérêt à cette lettre d’information électronique et que vous ne manquerez pas de mettre à profit les possibilités technologiques offertes. Bonne lecture et bonne visite ! Nous vous adressons nos plus cordiales salutations.

Enrique ORTIZ
Administrateur