L’occasion fait le larron

On constate chaque année que durant la belle saison la majorité des cambriolages se font sans effraction. En effet, par beau temps les habitants sont souvent dans leur jardin et, comme la porte d’entrée se situe généralement de l’autre côté de la maison, cela facilite l’intrusion des voleurs.
Alors le dimanche à midi, lorsque vous faites des grillades dans le jardin, n’oubliez pas de fermer la porte à clef en allant chercher le sel ou la moutarde !

Faites échec aux cambrioleurs !

Si vous n’avez pas opté pour un système d’alarme relié à une télésurveillance, et afin de minimiser les risques d’un cambriolage en votre absence, certains gestes simples mais efficaces s’imposent :
– déposer ses valeurs dans un coffre-fort bancaire
– fermer portes et fenêtres avant de quitter son logement
– ne pas dévoiler une absence prolongée (boîte à lettres qui déborde, messages d’absence sur le répondeur automatique)
– laisser une petite lumière allumée
– installer aux abords du logement une lumière automatique avec détection de mouvements
– développer un esprit d’entraide avec ses voisins

Les cambrioleurs peuvent également sonner à votre porte lorsque vous êtes chez vous pour faire des repérages ou se renseigner sur le nombre d’habitants :

– n’ouvrez jamais la porte à des inconnus ou seulement après avoir actionné le verrou avec entrebâilleur. Assurez-vous de l’identité de votre visiteur.
– ne vous laissez pas abuser par des voleurs à la fausse qualité (plombiers, policiers etc.). Relevez attentivement l’identité et, en cas de doute, appelez le 117.
– ne tombez pas dans le piège d’évanouissements simulés, de malaises subits, de gens qui demandent de l’eau, des médicaments, etc. Ces diversions sont souvent utilisées par les voleurs à l’astuce, notamment des femmes.

Plus d’infos sur http://www.cagi.ch/files/pdf/cambrioleur_fr.pdf