Surface utile ou habitable ?

Le prix de vente d’un logement est notamment déterminé par sa surface. Or la façon de la mesurer peut varier.

La manière de qualifier les pièces d’un logement varie en Suisse et avec elle la façon de valoriser un bien. Non seulement la surface constitue l’argument principal pour justifier un prix de vente mais elle devient également capitale pour l’évaluation du montant des charges (par exemple dans le cadre d’une copropriété ou lors du calcul de la valeur locative).

Toutefois, il y a surface et surface. La surface habitable est constituée des pièces à vivre : les chambres, la cuisine et le salon. La surface utile, elle, est composée, entre autres, de la cave ou de la véranda non chauffée. Dans la pratique immobilière, la première a plus de valeur que la seconde. Cela dit, une surface utile qui peut être rendue habitable peut être utilisée comme un argument lors d’une transaction.

Notre équipe de courtiers se tient volontiers à votre disposition pour vous apporter toutes les informations nécessaires afin d’éviter tout litige entre vendeur et acquéreur.
Voir nos objets à vendre