Une couverture contre le gel

Hors mis les tigres de Sibérie, pas grand monde ne bondit à l’annonce de l’arrivée des températures glaciales. Et si certains ont la chance de pouvoir se calfeutrer pour ne pas claquer des dents, d’autres subissent plus durement la chute du thermomètre. C’est le cas des canalisations.

De coutume très discrète, une conduite d’eau exprime cruellement sa souffrance après avoir été exposée au gel. Sa rupture peut entraîner des dégâts d’eau considérables dans un logement. Mieux vaut donc être convenablement couvert pour s’éviter des frais ruineux. C’est ce que proposent deux produits d’assurances ; l’assurance ménage et l’assurance bâtiment.

L’assurance ménage prend en charge les détériorations causées au mobilier. Par conséquent elle s’adresse tant aux locataires qu’aux propriétaires. L’assurance bâtiment quant à elle s’adresse essentiellement aux propriétaires : elle couvre par exemple les travaux de fouille et de remblai en cas de rupture d’une canalisation extérieure.